Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Publications

Contenu

Une région frontière entre le Grand Sud Est et le Grand Sud Ouest

partager sur facebook partager sur twitter
6 mars 2007

Les liens du Languedoc-Roussillon avec les deux ensembles régionaux Grand Sud-Est et Grand Sud-Ouest peuvent se quantifier, du point de vue des déplacements, par les relations avec les capitales régionales voisines. Le Languedoc-Roussillon apparaît nettement « méridional », avec des relations avec Marseille et Toulouse largement plus soutenues qu’avec Lyon.

En Rhône-Alpes, Lyon est le seul pôle générateur important pour les relations avec le Languedoc-Roussillon.

En Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Marseille engendre des déplacements importants avec le Languedoc-Roussillon. Les villes « frontières » d’Avignon et d’Arles sont également très liées à Nîmes et, dans une moindre mesure, à Montpellier.

Les relations avec Toulouse sont d’abord le fait des villes de l’ouest audois : Castelnaudary et Carcassonne. Mais Narbonne engendre presqu’autant de déplacements avec Toulouse qu’avec Montpellier. Montpellier marque la limite de l’influence de Toulouse. C’est aussi, en sens inverse, la limite de l’influence de Marseille.

Les relations avec l’Espagne sont aussi révélatrices de l’ancrage de la région vers le Sud. Mais cet ancrage est surtout le fait de Perpignan avec la Catalogne. L’effet frontière est par contre très net au-delà de Perpignan.

 

Pied de page

Site mis à jour le 17 avril
Plan du siteContactsWebmestreMentions légales  | AuthentificationFlux RSS