Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Développement Durable

Contenu

Réhabilitation de 188 logements sociaux par la Société Audoise et Ariégeoise d’HLM dans la ZUS CARCASSONNE Ouest (résidence LE VIGUIER).

partager sur facebook partager sur twitter
16 novembre 2010

Typologie de l’action Lutte contre le changement climatique/rénovation des bâtiments publics
Action Réhabilitation de 188 logements sociaux par la Société Audoise et Ariégeoise d’HLM dans la ZUS CARCASSONNE Ouest (résidence LE VIGUIER).
Périmètre action de niveau départemental
jpg - 9.7 ko
Crédit photo : DR

Descriptif de l’action :

Dans le cadre d’une politique concertée entre l’État et la Région, des financements européens, nationaux, régionaux et locaux sont mobilisés pour faire face aux mauvaises performances énergétiques dans les bâtiments existants, sources de charges pour l’occupant. Il s’agit d’isolation trop faible, de ventilation défectueuse ou de bilan énergétique global déséquilibré. La rénovation thermique des bâtiments existants permet une réhabilitation en terme d‘économie d’énergie en diminuant les besoins de chauffage l’hiver et de climatisation l’été. Elle valorise les compétences et savoir-faire locaux et crée des emplois non délocalisables.

L’opération bénéficie du soutien de l’État, de l’ADEME et du Conseil régional.

Un accent particulier est mis sur le logement social, pour que le progrès technique bénéficie à tous et pour limiter la précarité énergétique des populations les plus vulnérables. Dans ce cas, l’adhésion des bailleurs sociaux est déterminante : ils ont répondu favorablement, en acceptant notamment de s’engager dans des travaux lourds afin de répondre aux exigences du label « EFFINERGIE - Bâtiment Basse Consommation rénovation » particulièrement ambitieux.

La réhabilitation de 188 logement à Carcassonne a réduit les besoins énergétiques de 232 à 64 kWh/m²/an par la mise en œuvre de menuiseries double vitrage, d’isolation des terrasses et de l’extérieur des bâtiments, de meilleure ventilation et régulation du chauffage des logements, de protection solaire des loggias et d’une chaufferie collective bois.

Investissement/coût :
Un éco-prêt de 19 500 € par logement a été couplé à une subvention de 756 000 € pour couvrir 7,5 millions € d’investissement.

Principaux bénéfices :

Les 188 locataires bénéficient d’un logement très performant qui diminue les charges d’électricité et de chauffage de 30% (19 €/kWh/m²/an). Les émissions de CO2 sont passées de 54 à 1 kg/m²/an.

fiche téléchargeable : Fiche exemple Hérault renovation des bâtiments publics : réhabilitation logements (format pdf - 135.4 ko - 08/11/2010)

Retour sur Grenelle en action

 

Pied de page

Site mis à jour le 26 août
Plan du siteContactsWebmestreMentions légales  | AuthentificationFlux RSS