Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Risques Naturels

Contenu

Lancement de la stratégie nationale de gestion du trait de côte

partager sur facebook partager sur twitter
12 mars 2012

En France, près d’un quart du littoral recule du fait de l’érosion côtière. Ce phénomène naturel peut avoir un impact important sur les activités humaines, l’urbanisation du littoral, le tourisme, l’agriculture, la protection de la biodiversité… Tout l’enjeu pour les collectivités locales du littoral et l’État consiste donc à anticiper l’évolution du trait de côte en faisant des choix d’urbanisme et d’aménagement adaptés.

Au regard cette vulnérabilité du littoral français aux phénomènes d’érosion côtière et de submersion marine, le Grenelle de la mer a recommandé que la France se dote d’une stratégie nationale et d’une méthodologie de gestion du trait de côte, de recul stratégique et de défense contre la mer, partagées entre l’État et les collectivités territoriales.

Cette stratégie nationale adoptée le 2 mars 2012 s’appuie sur des principes bien connus en Languedoc-Roussillon depuis les années 2000 et les orientations stratégiques de gestion du trait de côte, le premier principe étant l’acceptation du fait que le trait de côte est naturellement mobile et qu’il ne peut pas et ne doit pas être fixé partout, pour des raisons d’opportunité écologique et de coût.

La stratégie nationale de gestion du trait de côte sera mise en œuvre à travers un premier plan d’actions 2012-2015 qui s’articule autour de quatre axes :

  1. L’observation du trait de côte et l’identification des territoires à risque érosion pour hiérarchiser l’action publique ;
  2. L’élaboration de stratégies locales de gestion de l’érosion côtière entre les acteurs publics et privés ;
  3. La promotion de la relocalisation des activités et des biens situés dans des zones à haut risque, tout en maintenant le dynamisme des territoires ;
  4. Une définition des principes de financement pour la gestion du trait de côte, en identifiant ce qui est du ressort de l’État et des collectivités locales.

Dans la continuité de cette stratégie nationale, le ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement lance un appel à projets « relocalisation des activités et des biens » destiné à accompagner les acteurs locaux à préparer la mise en œuvre de cette recomposition spatiale.

L’appel à projets a pour objectif d’initier et encourager la mise en œuvre de démarches pilotes, expérimentales et innovantes, concertées et partagées, d’opérations de relocalisation des activités et des biens dans une perspective de recomposition globale des territoires, en accompagnant les acteurs locaux dans la préparation de ces opérations.

Télécharger le communiqué de presse

Télécharger la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte

Télécharger le cahier des charges de l’appel à projets

 

Pied de page

Site mis à jour le 1er août
Plan du siteContactsWebmestreMentions légales  | AuthentificationFlux RSS